Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com

PRESENTATION TERRITOIRE

Isère, Porte des Alpes est le nom donné en octobre 2000 au Contrat Global de Développement (CGD) validé par la Région Rhône-Alpes, le Département de l’Isère et les 48 communes qui le composent à l’époque.

Depuis 2009, le CGD, s’est transformé en CDDRA (Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes) pour une durée de 6 ans avec une validité régionale uniquement. Reposant sur les volontés locales, le CDDRA d’Isère, Porte des Alpes est composé aujourd’hui de 45 communes au total, représentant plus de 125 000 habitants faisant partie de 3 intercommunalités :

  • Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère (CAPI) – 23 communes.
  • Communauté de Communes des Balmes Dauphinoises – 8 communes.
  • Communauté de Communes de la Région Saint-Jeannaise – 14 communes.

Territoire de contrastes, ce pays est tout à la fois urbain avec la création, en janvier 2007, de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (CAPI), rural avec le pays Saint-Jeannais au sud, et au nord, les vallons préservés des Balmes Dauphinoises : territoire résolument moderne avec son industrieuse vallée de la Bourbre mais aussi ancré sur son passé avec son patrimoine bâti de pisé et de pierres, paysages naturels préservés et isolés à côté d’espaces façonnés depuis plusieurs siècles d’agriculture, d’élevage puis d’industrie par la main de l’homme et ouvert aux échanges.

Urbain, rural, de terre ou de béton, isolé ou exposé, artificiel et naturel, ce n’est pas un mais l’ensemble de ces qualificatifs qui permet de décrire les différents espaces qui composent le territoire d’Isère, Porte des Alpes.

En concertation avec l’ensemble des acteurs locaux, il a fallu, pour les élus, bénévoles, partenaires, techniciens, membres associatifs, mettre en place le Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes sur six ans, dans le respect de chacun.

Aujourd’hui, on peut déjà constaté que l’ancien CGD a notamment permis d’accompagner la vitalité industrielle, commerciale et artisanale du territoire, d’encourager une agriculture raisonnée de qualité, d’anticiper les manques manifestes en matière d’équipements structurants et de proximité, de répondre aux besoins d’une population en matière culturelle et d’espaces de loisirs de pleine nature et tout cela en préservant le cadre de vie de cette population, la beauté des paysages, l’intérêt du patrimoine local et la sérénité de la vie rurale.

Nous poursuivons, aujourd’hui ce travail déjà entamé avec notre nouveau contrat depuis 2010, toujours en étroite relation avec l’ensemble des acteurs locaux pour vous offrir une vie plus belle ici.

Localisation géographique

AGENDA
agenda
DERNIÈRES INFOS
sitra
    DOCUMENTS